vendredi , 12 avril 2024
arfr

Démarrage des journées économiques tuniso-mauritaniennes pour le partenariat et l’investissement

Les journées économiques tuniso-mauritaniennes pour le partenariat et l’investissement ont démarré, le 7 mars 2022, à l’Hôtel MONOTEL- Dar El Barka de Nouakchott, sous le thème ″Pour un partenariat et des investissements efficaces et rentables″.

Ces journées sont organisées en collaboration avec les Ambassades de Tunisie à Nouakchott et de Mauritanie à Tunis la Chambre de Commerce, d’Industrie et d’Agriculture de Mauritanie (CCIAM), la Confédération des Entreprises Citoyennes de Tunisie (CONECT), le Centre de promotion des exportations (CEPEX), l’Union Nationale du Patronat Mauritanien (UNPM), l’Agence de Promotion des Investissements en Mauritanie (APIM) et la Chambre de Commerce et d’Industrie de Tunis (CCIT).

  1. Ahmed Babe Ould Eleya, Président de la Chambre de Commerce, d’Industrie et d’Agriculture de Mauritanie, prononçant un mot de bienvenue à l’occasion de la cérémonie, a vivement remercié les différentes institutions qui ont contribué à l’organisation de cette importante rencontre économique. Il a, ensuite adressé ses sincères mots de bienvenue aux frères tunisiens dans leur deuxième pays, la Mauritanie.

Le président a, ensuite, loué les relations mauritano-tunisiennes, bien enracinées en histoire et en géographie, remontant à près de mille ans, époque où le savant Yahya Ben Brahim, revenant du pèlerinage à la Mecque, passa par la ville de Kairouan, où il fut accueilli dignement et où il tissa pendant son séjour de bonnes relations avec les savants et les juristes. Ces relations se développèrent au fil du temps, permettant le rapprochement entre les peuples et les pays. Et juste après l’indépendance de notre pays, la Tunisie était là, hébergeant, formant et encadrant nos juges, nos médecins, nos ingénieurs… etc.

Le Président de la Chambre a, ensuite, appelé les participants à saisir cette opportunité pour créer des partenariats économiques forts et fructueux bénéfiques aux deux pays et permettant d’aller à l’avant vers l’intégration économique souhaitée.

Il a conclu en affirmant la disponibilité de la Chambre de Commerce, d’Industrie et d’Agriculture de Mauritanie à soutenir toute initiative visant à développer les échanges commerciaux entre nos deux pays frères et à surmonter tous les obstacles qui peuvent survenir.

L’ambassadeur de la Mauritanie à Tunis, SEM. Demane Hamar a, à son tour, souhaité la bienvenue aux frères tunisiens et aux délégations participantes. Il a loué les relations entre la Mauritanie et la Tunisie qui sont d’après lui, très anciennes, fortes et distinguées, à travers un passé plein de coopération et d’interdépendance dans les divers domaines politiques, économiques, culturels et sociaux.

Pour sa part, SEM. Sabri Echaabani, ambassadeur de la Tunisie en Mauritanie, s’est dit heureux de rencontrer ce respecté groupe de frères mauritaniens, dont des responsables gouvernementaux et des hommes d’affaires, en plus des membres de la délégation des hommes d’affaires tunisiens.

Il a ajouté que : hisser les relations économiques tuniso-mauritaniennes au niveau d’un partenariat d’intérêt mutuel est devenu aujourd’hui, plus que jamais, une ambition réaliste et légitime et une nécessité urgente dictée par les défis et les intérêts communs aux deux pays frères.

Le Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Tunis M. Mounir Mouakher, le Président de l’Union Nationale du Patronat Mauritanien, M. Zine El Abidine Ould Cheikh Ahmed, et Mme Chef de l’Agence d’investissement, ont ensuite pris la parole. Les interventions ont été unanimes pour valoriser les relations entre les deux pays et appeler à la promotion des échanges commerciaux et au développement des liens économiques.

Le discours officiel d’ouverture a été prononcé par la Ministre du Commerce, de l’Industrie, de l’Artisanat et du Tourisme, Mme Naha Mint Hamdi Ould Mouknass, qui a déclaré que les relations entre les deux pays remontent à l’arrivée de Abdullah Ibn Yassin de Kairouan, depuis lors, elles n’ont cessé de se développer et de se renforcer tout au long de l’histoire contemporaine des deux pays.

Elle a ajouté que malgré cet enracinement historique, les niveaux des échanges commerciaux et celui des investissements entre nos deux pays sont en deçà des ambitions de nos peuples et de nos potentiels économiques

Réparer ce que nous avons manqué en termes de partenariat et d’intégration est l’objectif le plus important de ces journées économiques, sur lesquelles nous plaçons de grands espoirs pour encourager le secteur privé des deux pays à davantage de coopération économique et commerciale, afin de saisir les opportunités de coopération et de partenariat fructueux et profitable pour les deux parties.

Mme la Ministre a estimé que la politique économique mise en œuvre par le gouvernement de Son Excellence le Premier Ministre, M. Mohamed Ould Bilal Messaoud, conformément aux directives de Son Excellence le Président de la République, M. Mohamed Ould Cheikh El-Ghazouani, s’articule sur l’encouragement de l’initiative individuelle et accorde une place privilégiée au secteur privé et encourage l’investissement.

A cet effet, un Conseil supérieur de l’investissement a été créé et est dirigé par Son Excellence le Président de la République, en plus d’une institution spéciale pour la promotion de l’investissement.

Son Excellence Mme la Ministre a conclu que nous tenons en Mauritanie à faire avancer la coopération avec les frères en Tunisie, et nous espérons que toutes les recommandations du Comité mixte tuniso-mauritanien trouveront leur application.

Plus de 40 institutions de divers secteurs tels que les travaux publics, les matériaux de construction, les technologies de l’information, l’énergie, les énergies renouvelables, les industries alimentaires et manufacturières, la santé et l’enseignement supérieur participent à la délégation tunisienne.

Ces journées permettront la création d’opportunités d’échanges commerciaux et d’investissements, l’ouverture aux marchés extérieurs et la consolidation des relations économiques bilatérales entre les deux pays.

En marge de cette mission, de nombreuses rencontres bilatérales entre les délégations des deux pays, des visites de terrain dans plusieurs groupes économiques de « Nouakchott » et de « Nouadhibou », et des rencontres avec des représentants du gouvernement mauritanien sont organisées dans le but de discuter les mécanismes de développement et les moyens de coopération dans un certain nombre de secteurs prometteurs.